Bulles citadines et rurales

Deux rendez-vous s’associent autour de la passion de la BD

« Un banquet, des bouquins » à Châteauroux le 8 juin et « Vitibulles » à Fontguenand le 9 : la BD va être à la fête.

Il y a un an, les librairies Arcanes et Arcanix et trois restaurateurs de la rue Grande à Châteauroux (le P’tit Bouchon, le NPA et l’Ardoise de Nico) initiaient la première édition de « Un banquet, des bouquins » mettant le livre, la BD notamment, et la bonne chère au coeur de la rue. Les auteurs venus à cette première avaient apprécié l’ambiance conviviale et culinaire de l’instant qu’ils avaient ensuite prolongé à Fontguenand, pour la cinquième édition du festival BD « Vitibulles ». «C’était une initiative que nous voulions voir perdurer», explique Julien Marchès, du P’tit bouchon. L’association Vitibulles était prête à s’associer d’autant plus volontiers à la manifestation castelroussine qu’elle se chargeait de convier les auteurs BD à son festival.

«Puisque la plupart arrivaient le samedi, autant en profiter. Avant de rejoindre Fontguenand pour une journée de dédicaces à la ferme, voir les auteurs faire une halte rue Grande participait à la réussite de « Vitibulles » et incitait le public à venir les retrouver le lendemain dans une exploitation viticole» explique-t-on du côté de Vitibulles. Franck Plisson (Arcanix) de préciser alors : «C’est l’occasion, entre ville et campagne, de toucher un public encore plus large, de sortir de la boutique pour amener la culture en milieu rural mais également animer notre rue.» Le samedi 8 juin (14h), « Un banquet, des bouquins » va donc vivre une deuxième édition, forte du renfort de « La Fromagerie d’Aurélie » et de celui d’une douzaine de dessinateurs qui profiteront d’un bon repas concocté par les trois restaurants. Les dédicaces au grand air viendront ensuite : «Il fera beau, promet Julien Marchès, et si ce n’est pas le cas, avec le NPA et l’Ardoise de Nico nous nous partagerons les auteurs et les dédicaces se feront à l’intérieur de l’Annexe. Pour nous, c’est le premier grand rendez-vous de l’été, la première animation de la saison rue Grande…» Le soir, les dessinateurs gagneront le nord du département pour être à pied d’oeuvre le dimanche matin (9h30). «Ils seront alors une quinzaine en tout (voir l’agenda). Une forte présence féminine et d’auteurs jeunesse pour un rendez-vous qui se veut à la bonne franquette au milieu de la cour de l’exploitation !» glisse un membre de l’association fontguenandaise. «C’est d’ailleurs marrant de voir la complicité qui lie les auteurs durant ce rendez-vous, commente Franck Plisson. Les copains se retrouvent, c’est hyper familial. On sent vraiment qu’ils sont heureux d’être là.»

Rechercher
X