Cinémovida élargit son offre

Vous ne regarderez définitivement plus le grand écran d’un même œil

Intégré au groupe Cap’Cinéma – une vingtaine de complexes en France – le Cinémovida de Châteauroux affiche plus que jamais sa polyvalence.

Ce n’était pas mieux avant, c’était autre chose. Mais l’arrivée du groupe Cap’Cinéma à Châteauroux a permis au Cinémovida d’ouvrir de nouveaux horizons. Le partenariat avec Pathé Live n’est pas le moindre qui offre depuis un an un catalogue de « live » artistiques qui n’ont pas tardé à trouver leur public.

Ciné-Opéra avec le Metropolitan Opera de New York, Ciné-Théâtre en collaboration avec la Comédie Française ou Ciné-Ballet avec le Bolshoï ont ouvert les écrans à de nouveaux spectateurs reconnaît Stéphane Castro, le gérant du complexe : « La clientèle s’est très bien renouvelée à des horaires inhabituels. Celles avec la Comédie Française ont rencontré un succès au-delà de nos espérances. Techniquement, les directs sont fait de telle sorte que c’est comme si on rentrait dans le théâtre. On est en coulisses, il y a des interviews. Les spectateurs adorent… »

Pour cette nouvelle saison, Cinémovida innovera encore. « Nous allons multiplier les spectacles vivants comme ce sera le cas le 9 septembre avec la conférence d’un médium. Le groupe Cap-Cinéma nous permet d’organiser ces événements. Nous aurons une nouvelle soirée filles en février pour la sortie du troisième volet des Nuances de Grey avec un show Chippendales. »

Des spectacles vivants

Face à son planning de rentrée, Stéphane Castro s’y perdrait presque tant la programmation se remplit. « Nous ouvrirons la saison des Ciné-rencontre avec le festival Jazz en Berry le 18 septembre. Nous renouvellerons également notre partenariat avec l’Association pour la Cause Freudienne avec quatre films rapprochant cinéma et psychanalyse. » Enfin, le festival du film israélien mutera au profit d’un festival du film méditerranéen tandis que le cycle des « Plans Cultes » va monter en puissance avec des séances où des personnalités locales présenteront leur film coup de cœur…

Incontestablement, il faudrait être difficile pour ne pas trouver son bonheur dans l’offre de Cinémovida.

Cyrano de Bergerac – Théâtre au cinéma :

Les ballets du Bolchoï :

Le Metropolitan Orchestra :

Rechercher