Papiers d’Actu prend ses aises

La 6e édition du salon du dessin de presse investit Le Poinçonnet

Si la filiation avec le festival international de Saint-Just-le- Martel est évidente, « Papiers d’Actu » vole désormais de ses propres ailes.

Saint-Just-le-Martel (Haute-Vienne) a sa vache; Marseille sa sardine ; Le Poinçonnet sa pantoufle ! Nous parlons bien là du salon « Papiers d’Actu », sixième du nom, les 18 et 19 novembre. Enfin plus précisément du trophée qui vient récompenser, chaque année, l’auteur du meilleur dessin de presse ou caricature.

« Papiers d’Actu », c’est une idée de Jean Petitprêtre, premier édile poinçonnois, qui « voulait faire quelque chose autour du dessin de presse » raconte Françoise Laurent, membre du comité de pilotage du salon. « Nous sommes allés voir comment cela se déroulait à Saint-Just-le-Martel, le must en la matière. Saint-Just est au dessin de presse ce qu’Angoulême est à la BD. Et ça dure dix jours…»

Accompagnés la première année par les organisateurs limousins, les Indriens ont vite pris leur rythme de croisière en s’adaptant aux us et coutumes du milieu : « Les dessinateurs de presse et les caricaturistes sont des gens simples et très sympas. Comme à Saint-Just-le-Martel, ils sont hébergés chez l’habitant. En fait, nous les cocoonons, s’amuse Françoise Laurent. Certains reviennent d’année en année et nous demandent même à retourner chez le même hôte.»

Et durant deux jours, la trentaine de dessinateurs va à la rencontre d’un nombreux public qui se déplace au gré des expositions – cette année Ali Hamra, exilé Syrien ; les kakémonos suspendus de Pierre Samson ; la liberté et la laïcité en kakémonos au sol – à l’Odakim, au gymnase de la forêt et surtout, évidemment, à l’Asphodèle, centre névralgique de « Papiers d’Actu ».

Françoise Laurent l’avoue, Le Poinçonnet voudrait bien s’attirer les grâces de dessinateurs renommés, mais les opportunités d’accueillir un Tignous, une Coco ou un Plantu sont rares. Cela n’empêche d’ailleurs pas le salon de s’ouvrir largement aux scolaires de tout le département en amont de la manifestation. Et cette année, l’imagination débridée des dessinateurs devrait ravir le public. Le thème du salon 2017, c’est : De murs en frontières, Donald, Vladimir et les autres. Tout un programme.

Papiers d’Actu « De murs en frontières : Donald, Vladimir et les autres… »
Samedi 18 et dimanche 19 novembre au Poinçonnet

Rechercher