Voyages à travers les pages

La 13e édition de l’Envolée des Livres se déroule à la fin du mois

par Nicolas Tavarès

Un horizon sans limites entre voyages et sombres polars. Le décor de l’Envolée des Livres est planté.

En 2006, lors de sa première édition, l’Envolée des Livres avait convié le visiteur à l’évasion. À la fin du mois (27 & 28 avril), le salon littéraire de Châteauroux, désormais l’un des plus cotés en région Centre-Val de Loire avec les Rendez-vous de l’Histoire à Blois, invitera cette fois le lecteur au voyage, non sans l’entraîner aux confins du suspense et du frisson avec un large chapitre consacré au polar, une thématique forte dans nos contrées berrichonnes. L’édition 2019 de l’Envolée des Livres reposera évidemment sur les habituels temps forts qui ont fait son succès. Mais pour Sébastien Rahon, directeur de la culture et Alexandre Estève, coordinateur de l’événement, «l’Envolée est construite de manière à ce que les visiteurs n’aient pas l’impression de revenir chaque année dans le même salon.» Les tables rondes sont donc toujours au programme, comme celle animée par Hubert Artus qui présentera Ingrid Astier et Pia Petersen, spécialistes du polar, «et deux autres sur le thème du grand et du petit voyage avec plusieurs auteurs édités chez Pocket Voyage» dévoile Sébastien Rahon. Mais sous la voûte du couvent des Cordeliers, quelques surprises sont en gestation.

L’énigmatique Crobamaton, les ateliers d’enluminure de Monique Chabrol, ou d’écriture sculpture avec Bertrand Runtz par exemple… Reste que l’Envolée des Livres repose sur le plateau d’auteurs conviés. Ils seront une centaine, dont la plupart arrivera à Châteauroux depuis Paris à bord du train des auteurs ! «Nous avons la chance que le bouche-à-oreille fonctionne parfaitement entre les auteurs désormais, poursuit Sébastien Rahon. Il est aujourd’hui beaucoup plus facile de les inviter à Châteauroux.» Cette année, toutefois, aux grands noms, l’Envolée des Livres préfèrera ceux qui pointent en tête des ventes. Le lecteur reconnaîtra les siens et les files d’attente se multiplieront devant Serge Joncour, Sigolène Vinson (pour Maritima), Katia Astafieff, Vincent Noyou, Ondine Khayat (photo), Adeline Fleury, Édouard Bureau ou le parrain de l’événement, Alexis Jenni, pour ne citer que ceux-là. Pendant le week-end, plusieurs prix littéraires seront également attribués. Il ne vous reste plus qu’à rejoindre le couvent des Cordeliers.

L’Envolée des Livres
Couvent des Cordeliers
Les 27 et 28 avril, entrée gratuite

Rechercher
X