Châteauroux dans l’ère numérique

Châteauroux se visite désormais sur le web et sous tous les angles

Châteauroux met en œuvre une politique globale dédiée au numérique. Ce développement a débuté par la création d’un site internet unique. Il se prolonge par les visites virtuelles des lieux d’intérêt de la ville et son agglo.

Le projet des visites virtuelles Google naît du désir de promouvoir le territoire castelroussin, de mettre en valeur ses monuments et lieux touristiques d’envergure. Quelle plus belle façon de
valoriser le territoire qu’en proposant des visites, accessibles de chez soi depuis le monde entier. Depuis décembre, une douzaine de sites emblématiques sont à découvrir virtuellement sur le site de Châteauroux Métropole : du Musée Bertrand à l’Hôtel de ville en passant par Belle-Isle ou Equinoxe. Saint-Maur a également souhaité être associé à ces visites insolites. Quant au M.A.Ch.36, rappelons qu’il avait été le premier lieu de l’agglo à profiter de cette innovation numérique. La salle de spectacle de GranDéols ayant été filmée en 360° dès novembre 2012. Les visites virtuelles permettent donc au public de se projeter dans ces lieux, d’en découvrir les coulisses en accédant à des endroits privilégiés comme la crypte de l’église Notre-Dame.

visites virtuelles

Vu du ciel façon Berry

Redorer son image, tel est l’objectif du territoire castelroussin. Pour atteindre ce but, la ville s’est lancée dans le tournage et la diffusion de spots vidéos qui mettent en valeur l’agglomération ainsi que ces principaux lieux touristiques. C’est la société Gillard et Vincent qui a ainsi rajeuni l’image de la cité à la manière des « Vu du Ciel » de Yann Arthus-Bertrand, à grand renfort d’images captées par un drone.

Agrée Google Street View

Afin de permettre un rendu exceptionnel qui met en valeur les structures filmées, Châteauroux Métropole s’est adressé à un professionnel de la région agréé et certifié Google Street View. C’est donc EIRL Culturmediatic, la société de Gil Fourgeaud, sise à Fontguenand, qui a réalisé les milliers de prises de vues nécessaires aux visites. Plusieurs objectifs ont été utilisés en fonction de la lumière des différents lieux, afin d’obtenir le meilleur rendu possible. Châteauroux Métropole ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Le parc de vues devrait bientôt s’étendre l’Abbaye de Déols, la place Monestier, le parc Balsan, la médiathèque ou encore le tout nouveau skate parc.

Visites virtuelles

Bientôt le skate parc

L’ambition est également de permettre à tous ces lieux de vie d’être directement réservés en ligne. C’est donc un nouveau service qui sera proposé aux usagers, leur offrant la possibilité d’avoir une visibilité sur les salles disponibles à la location. Dans sa démarche numérique, Châteauroux a rapidement su s’imposer. La mise en ligne de son nouveau site internet mutualisé (auparavant un site pour la ville et un pour l’agglomération) a permis d’obtenir, en sept mois, 25000 visiteurs de plus que les deux anciens sites réunis sur une année. Au vu de la forte hausse de la fréquentation virtuelle, la dynamique mise en marche par la ville est suivie et appréciée par les internautes. C’est aussi grâce à son site responsive (qui s’adapte sur tablettes et mobiles), que Châteauroux Métropole permet à 37% de ses utilisateurs de se connecter en toute mobilité, depuis toute la France, mais aussi du monde entier comme le prouvent les statistiques. C’est suite à ces données qu’un projet de site trilingue (actuellement français/anglais) commence à germer au sein du service communication. Langue allemande ou néerlandaise, ce point reste à définir. Le deuxième axe novateur et numérique choisit par la municipalité porte sur les réseaux sociaux.

Et maintenant les réseaux sociaux

En augmentant son nombre d’abonnés Facebook de 239% et Twitter de 490% (octobre 2015) en un an et demi, Châteauroux Métropole s’impose comme une des villes les plus connectées. Elle se hisse également à la 8e place dans le top10 des collectivités sur Instagram avec ses 1800 abonnés (octobre2015). Sa présence régulière et dynamique fait de la ville un territoire actif dans ce domaine.Par ce projet, Châteauroux Métropole souhaite revaloriser et dynamiser l’image de sa ville. La volonté dela municipalité est de faire de Châteauroux une ville 2.0 à court terme et 3.0 à long terme. Pour se faire, elle doit se positionner sur des supports et des projets novateurs,voire se placer en précurseur afin de gagner en image de marque.

Rechercher
X