Ça lutte, ça tremble et ça rit

Éclectisme sur grand écran : une sélection comme on les aime

Reprise en main – Eden Palace Argenton

Comme son père, Cédric (Pierre Deladonchamps) travaille dans une entreprise de mécanique de précision en Haute-Savoie. Elle doit être de nouveau cédée à un fonds d’investissement. Cédric va alors tenter l’impossible pour la racheter.
à l’Eden Palace à partir du 2 novembre

EO – Studio République Le Blanc

Le monde est un lieu mystérieux, surtout vu à travers les yeux d’un animal. Sur son chemin, EO, un âne gris aux yeux mélancoliques, rencontre des gens bien et d’autres mauvais et fait l’expérience de la joie et de la peine.
au Studio République à partir du 2 novembre

Couleurs de l’incendie – Le Moderne Aigurande

Suite de la saga de Pierre Lemaître initiée par « Au revoir là-haut ». Février 1927. Après le décès de Marcel Péricourt, sa fille, Madeleine (Léa Drucker), doit prendre la tête de l’empire financier dont elle est l’héritière.
au Moderne Aigurande à partir du 9 novembre

Les femmes du square – CGR Châteauroux

Angèle (Eye Haïdara) s’en est toujours sortie grâce à sa tchatche. Pour s’éviter les représailles d’une bande de malfrats, elle parvient à se faire embaucher comme nounou d’un garçon de 8 ans.
au CGR Châteauroux à partir du 16 novembre

Fumer fait tousser – Les Élysées Issoudun

Après un combat acharné contre une tortue démoniaque, cinq justiciers qu’on appelle les « TABAC FORCE », reçoivent l’ordre de partir en retraite pour renforcer la cohésion de leur groupe qui est en train de se dégrader. Le séjour se déroule à merveille jusqu’à ce que Lézardin (Benoît Poelvoorde), empereur du Mal, décide d’anéantir la planète Terre. Le nouveau Quentin Dupieux va encore surprendre. à commencer par son casting où se bousculent Gilles Lellouche, Vincent Lacoste, Anaïs Démoustier, Jean- Pascal Zadi ou Adèle Exarchopoulos…
aux Élysées Issoudun à partir du  30 novembre

Rechercher
X