Les bougies bientôt de sortie

France Bleu Berry et Bip TV lancent une nouvelle saison anniversaire(s)

par Nicolas Tavarès

C’est la rentrée pour tout le monde, y compris pour Bip TV et France Bleu Berry. En 2022, les deux médias indriens fêteront respectivement leurs 15 et 40 ans.

Depuis le 30 août, si vous êtes auditeurs de France Bleu Berry ou téléspectateurs de Bip TV, vous avez désormais une petite idée de ce que sera la saison 2021-2022. Les deux médias locaux viennent de faire leur rentrée, mais c’est bien en amont que la grille des programmes, un subtil montage entre valeurs sûres et nouveautés, a été préparée. Pascal Carré (photo ci-dessus avec Régis Hervé, rédacteur en chef), directeur de France Bleu Berry : «La grille de rentrée, nous y réfléchissons en avril-mai. En juillet, on en sait déjà beaucoup plus.» Et fin août, c’est l’effervescence dans les locaux comme le reconnaît Rodolphe Louvet, responsable des programmes : «Il y a de l’excitation. Les filles et les gars mettent les bouchées doubles parce que les derniers jours d’août, c’est le moment où il faut produire le présent tout en pensant au futur.»

Dans le même temps, à Issoudun, l’ambiance est beaucoup plus feutrée. Martin Perrin, directeur des programmes de Bip TV, doit encore affiner quelques détails de son projet éditorial. Sans le savoir, sa ligne suivra en parallèle celle de France Bleu Berry : les deux médias ont évidemment l’info de proximité inscrite dans leurs gênes. Mais 2022 sera une année particulière pour la radio et la télé locales. En mars, Bip TV fêtera ses 15 ans. Un mois plus tard, le 23 avril très exactement, France Bleu Berry aura 40 ans.

Alors forcément, les anniversaires sont déjà dans tous les esprits. «La chaîne s’est construite progressivement durant ces quinze années, commente Martin Perrin. Nous proposerons donc une émission spéciale en mars durant laquelle nous reviendrons sur ce qui a été accompli. Nous y évoquerons les émissions, tous ceux qui nous ont accompagné…» Pascal Carré : «Les 40 ans, nous allons les faire résonner à l’antenne sur plusieurs semaines. Une grosse fête ? Avec la situation sanitaire, c’est compliqué. Mais nous réfléchissons encore.» D’autant que pour France Bleu, 2022 marquera aussi le déménagement de l’historique 10-12 rue de la République, «nous allons quitter des locaux avec l’une des plus belles façades de la rue, mais surtout l’histoire de France Bleu Berry s’est faite ici !» Avant de faire les cartons, le directeur de France Bleu Berry a d’autres priorités et une saison à lancer avec quelques nouveautés, certaines sous le sceau du secret à l’heure où nous écrivons ces lignes.

La parole aux jeunes

Les plus perspicaces auront ainsi noté que la matinale s’est enrichie d’une voix féminine, signe avant-coureur d’une harmonisation qui va s’opérer du lundi au dimanche. «Nous allons également mener une action en direction des collèges et lycées dans le cadre du dispositif France Bleu Classe Média. Nous serons toujours très présents sur tout ce qui est service : la météo, les infos de déplacement, l’aide à la personne, le bien-être, les circuits courts.» Et l’information, bien entendu, avec des incontournables que Régis Hervé, rédacteur en chef, met en lumière : «L’invité de 7h45 qui est un temps fort, « la Nouvelle éco » aussi, pour décrypter les nouvelles habitudes de consommation. Nous allons élargir le spectre sur les changements de production, le télétravail…»

Chez Bip TV, l’info, la culture et le sport tiendront toujours leur rang. Mais le rayon nouveautés s’étoffe comme le détaille Martin Perrin. Et de dévoiler « En société », magazine présenté par Vincent Billy le premier vendredi du mois, qui abordera les questions sociétales. «En fin d’émission, la parole sera donnée à un habitant du territoire en lien avec la thématique abordée pendant l’émission.»

La chaîne va aussi ouvrir son « prime time » du mardi aux courts-métrages de documentaire ou fiction. Martin Perrin (photo ci-dessus), toujours : «Nous allons travailler en partenariat avec les étudiants de l’IFFCAM (Institut francophone de formation au cinéma animalier de Ménigoutte) et ceux de l’AFPA Issoudun. Nous portons un accent sur la co-production de documentaires (une quinzaine la saison dernière) qui contribue au rayonnement du territoire. Ce sera l’occasion de le découvrir avec un regard nouveau.» « Pleine Nature » et « Tout Court » se succèderont ainsi un mardi sur deux. « Prise d’ados », enfin, finalisera un projet avec les sections ciné des lycées de la région Centre en partenariat avec Ciclic «et permettra de repérer des talents». France Bleu Berry et Bip TV partageront encore la volonté de sortir des sentiers battus avec de l’événementiel. «Une journée spéciale à la nouvelle Maison de la Culture de Bourges est programmée à l’image de ce que nous avions fait en juin pour l’ouverture de Balsan’éo» note Pascal Carré. «À Issoudun, nous serons au cinéma Les Élysées à l’occasion du mois du documentaire et nous poursuivrons les captations de concerts à la Boîte à Musique» livre Martin Perrin.

Autant de rendez-vous qui trouvent un écho favorable auprès du grand public. D’ailleurs, la saison dernière, France Bleu Berry a gagné «8 000 auditeurs sur notre zone de service (Indre et Cher). Cela nous place deuxième radio derrière RTL et devant France Inter !» Ça se fête autant qu’un quarantième anniversaire.

Rechercher
X