Pour l’éducation pop, c’est ici !

La MLC Belle-Isle reprend ses activités avec une nouvelle ambition

par Nicolas Tavarès

Deux ans de diagnostics, d’expériences et de coups d’essai auront été nécessaires pour que la MLC Belle-Isle retrouve sa place dans le paysage associatif et culturel castelroussin.

D’abord les chiffres, en progression : 750 adhérents, 75 créneaux différents pour une quarantaine d’activités, 8 salariés… Laissez décanter deux ans et saupoudrez le tout d’une bonne dose d’enthousiasme, celui de Mélanie Bizet, sa directrice, et vous comprendrez pourquoi la MLC Belle-Isle a retrouvé une partie de son lustre d’antan. Depuis son fauteuil de président de la structure, Jean Zucchet doit apprécier, lui (et son conseil d’administration) qui avait laissé les clés du camion à l’ancienne adhérente rentrée d’Amérique du Sud pour donner un second souffle à la structure. C’était en 2017 ; l’heure était au diagnostic… «À l’époque, j’aspirais à ce que la MLC redevienne ce bouillon de culture qu’elle avait été. Aujourd’hui, dans la pratique, il y a encore beaucoup de travail à faire et tout n’est pas parfait, mais la MLC est redevenue un lieu de rencontres. Pour cette nouvelle saison, la troisième pour moi, nous sortons d’un accompagnement qui va nous permettre de développer une pratique artistique, d’offrir une programmation avec un angle éducatif et de mener des actions autour de ce qui constitue notre ADN : le regard à la différence, la culture…» Mais si Mélanie Bizet dirige l’orchestre, elle souhaite aujourd’hui que l’adhérent devienne un acteur majeur du lieu. «C’est lui qui doit porter le projet ! Le message, c’est : à la MLC vous êtes chez vous.» Septembre sera donc placé sous le signe de la découverte (lire par ailleurs). À la mise en place d’un nouveau rythme de vie, aussi.

«Parmi les nouveautés, les mardis après-midi, il y aura de la danse inclusive avec la chorégraphe Louise Cazy ; nous privilégierons le lien parent-enfant, les mercredis matins notamment. Les samedis seront plus « habités » et l’on souhaite que l’accueil devienne l’affaire de tous. Il faut se réapproprier le lieu et l’échange» insiste Mélanie. La Biokinégym, l’accro yoga, un espace danse parent-enfant, les ateliers dessin et aquarelle, langue des signes, d’écriture vont être développés. Le théâtre et le chant resteront des valeurs sures de l’endroit. Artistiquement parlant, la MLC Belle-Isle va également renforcer sa programmation. Chanson, théâtre, scène ouverte vont se multiplier tandis que des Café-Débats vont s’inscrire dans le calendrier, le deuxième jeudi de chaque mois.  «Le premier de ces cafés aura pour thématique la problématique de la mobilité. Mais ensuite, ce sont les adhérents eux-mêmes qui choisiront les thèmes». Et puisqu’il n’est pas question «que le tarif soit une barrière», la politique tarifaire a elle aussi été revue. Cotisations et adhésions se déclinent sous différentes formules afin de profiter au plus grand nombre. Laissons la conclusion à Mélanie Bizet. Elle vaut tous les longs discours : «Toute l’équipe a envie que ce soit plaisant afin d’être beaucoup plus dans l’humain.»

MLC Belle-Isle
7, avenue Daniel-Bernardet à Châteauroux
Tél. 02 54 34 18 14
Facebook : Mlc Belle-Isle Châteauroux

Adhésion à la carte

Le temps du diagnostic et des expériences est désormais révolu. La MLC Belle-Isle est bien décidée à prendre ses adhérents par la main pour leur faire découvrir tout l’espace des possibles dans cet endroit dédié à l’éducation populaire. Mélanie Bizet et son équipe n’y sont donc pas allés par quatre chemins. En septembre, le message à l’adresse des adhérents est on ne peut plus clair : venez faire vos emplettes. Variante : essayez, c’est l’adopter. Concrètement, du 9 au 28 septembre, la MLC Belle-Isle va se dévoiler comme jamais. «Nous allons faire mesurer les enjeux en expliquant ce que c’est d’être adhérent. On pourra essayer toutes les activités sans avoir besoin de prendre son adhésion immédiatement et surtout sans limite d’essai. C’est un accompagnement et une formation des adhérents à leur propre émancipation que nous allons proposer.» Pour tous les détails et informations, connectez-vous
sur www.mlcbelleisle.com

Rechercher
X