Élodie, le premier élément

De Chamonix à Argenton-sur-Creuse en passant par Arles, la leçon bien-être d’Élodie Ronco

par Nicolas Tavarès

L’ancienne chemiserie n’est plus qu’un vague souvenir dans la mémoire des plus vieux argentonnais. Coincé entre un commerce de bouche et un parking exsangue, le grand bâtiment est posé au fond d’une cour sans charme. Il faut traverser l’endroit pour commencer à entrevoir sa beauté intérieure. D’abord la face cachée et cette terrasse au-dessus de la Creuse qui invite au farniente. Ensuite, l’étage et ce vaste studio où un parquet capte la lumière tombée de larges fenêtres. Ici, tout n’est que sérénité.

Ce lieu, Élodie Ronco l’a longtemps idéalisé. Il s’est concrétisé en 2020 quand la jeune femme a mis ses deniers sur la table pour devenir propriétaire des lieux. En janvier 2021 s’ouvrait Éléments Studio, une ode au bien-être où une communauté de praticiens a élu résidence. Ostéopathe, psychologue, kinésiologue, naturopathe, sophrologue partagent le site avec les profs de yoga, de pilates, de gymnastique zen ou de danse. Le plus petit salon de coiffure de l’Indre y a même trouvé place et propose des massages capillaires. Le tour du propriétaire ne serait pas complet sans La Comtesse aux pieds nus, salon de thé végétarien, sorte de sas entre le calme ambiant et le tumulte du quotidien. Éléments Studio est un concept unique dans l’Indre. C’est surtout le projet d’une vie pour Élodie Ronco qui n’aurait jamais imaginé le mener dans le sud Berry.

Car si l’histoire fait halte à Argenton, pour la jeune femme, tout a commencé au pied du glacier des Bossons, à Chamonix. «J’y ai vécu jusqu’à mes 25 ans. Mes parents tenaient un restaurant. J’ai toujours adoré le monde du bien-être, alors j’ai passé un CAP d’esthéticienne. À l’époque, c’était quelque chose de péjoratif. On en parlait comme d’une voie de garage.» Pour Élodie, il s’agira plutôt d’une piste d’envol vers le monde du luxe. Diplôme en poche, la Chamoniarde a toutefois des envies d’ailleurs. Pendant deux ans, elle bourlingue en Asie et en Australie. «J’avais envie de parler anglais et de voyager. J’ai fait des petits boulots et j’ai été embauché dans un spa à Melbourne.»

Lorsqu’elle rentre en France, on lui propose un poste de spa praticienne au Club Med de Chamonix en partenariat avec une marque de soins et de spas qui va l’accompagner un moment. «Le Club Med a été une très bonne école pour la confiance en soi, se souvient-elle. Quand tu prends le micro devant 400 personnes pour présenter ton activité et ce que tu vas proposer aux vacanciers, tu ne crains plus grand-chose après.» La parenthèse Club Med refermée, il y aura une saison au Monte Carlo Bay puis une opportunité de devenir spa manager dans un luxueux hôtel de Chamonix. Tout va alors s’accélérer pour Élodie. Il y a d’abord la découverte d’Argenton quand son père vient s’installer sur les bords de Creuse. Elle y rencontre Raphaël.

Déco avec Lacroix

Ensemble ils partent s’installer à Arles. «On me proposait de travailler à l’Hôtel Jules César. J’étais chargée de la création du spa en collaboration avec le couturier Christian Lacroix qui s’occupait de la décoration. Ça a été une rencontre géniale. C’est la première fois que j’évoluais dans un 5 étoiles et qu’on me faisait confiance. J’y suis restée six ans en tout. Et puis il y a eu un évènement de vie : ma fille est née et d’un coup j’ai eu envie de me rapprocher d’Argenton.» Nous sommes en 2018. Élodie Ronco va tourner une nouvelle page du grand livre de sa vie. «Depuis 10 ans, je fais du yoga et je suis professeure diplômée depuis 2017. J’ai d’abord donné des cours dans une petite salle près de la gare d’Argenton et puis j’ai commencé à monter le projet Éléments Studio. Ça m’a pris un an.»

Aujourd’hui, on se bouscule dans l’ancienne chemiserie. En marge de ses activités dans son centre de bien-être, Élodie donne également des cours de yoga pour des patients en milieu psychiatrique. «C’est quelque chose qui me tient à coeur. Ça donne encore plus de sens à mon parcours. Je suis là pour que les gens reviennent dans leur corps. Je me sens vraiment utile.» Lorsqu’on lui demande à quoi va ressembler la suite, la Chamoniarde l’imagine «dans mon jacuzzi qui donne sur la Creuse (rire). Le projet Éléments Studio a 5 ans, il y a toujours autant de joie et de trouille à le mener. Et je suis devenue fan de cette région où la vie est douce. Pour rien au monde je ne changerai de région. Sauf peut-être quand on a trois jours de pluie consécutifs.»

En octobre, Éléments Studio changera de dimension. Dans la perspective de développer l’endroit et pour répondre à la demande, Élodie va ouvrir un spa. Son spa. «On le fait petit mais haut de gamme et intimiste puisqu’il ne pourra accueillir que deux personnes à la fois. Il y aura un shop, un accueil centralisé. C’est fait pour que les gens viennent passer une journée ici s’ils en ont envie.»Et Élodie de conclure : «On ne deviendra pas milliardaire avec le centre, mais c’est la vie que je veux.»

Éléments Studio
57ter, rue J.J.-Rousseau à Argenton
www.elements-studio.fr
FB : Eléments Studio
Tél. : 06 33 96 40 23

Rechercher
X